La grossesse éclair…

grossesse

On parle toujours de la différence entre les grossesses, on dit bien trop souvent « chaque grossesse est différente ». Mais on ne m’a jamais dit à quel point une grossesse, lorsque l’on a déjà un enfant, passe à la vitesse de l’éclair.

Je n’ai pas eu le temps de réaliser, que la moitié est déjà bien derrière nous. Nous rentrons dans la 22ème SA et j’ai l’impression que c’est déjà bientôt fini. Nous n’avons pas encore déménagé, je n’ai encore rien préparé et tout se bouscule dans ma tête. Si pour Ella je n’avais « rien d’autre à faire » qu’à regarder mon nombril, là je me surprend encore à dire « nous sommes dans le 5ème mois ». J’ai tellement peur de rater quelque chose. J’ai parfois l’impression d’être en stand by et pourtant, là dedans, la vie poursuit son rythme, bébé grandit et j’ai cette impression (presque culpabilité) de ne pas assez en profiter.

Ella commence la crèche petit à petit. Elle ira seulement 2 petits jours par semaine. C’est un choix que nous avons prit ensemble avec mon mari et pour plusieurs raisons comme le fait de l’habituer à être en communauté, jouer et évoluer avec d’autres enfants de son âge, se faire des copains/copines, me permettre de prendre mes rdv médicaux sans qu’elle n’ai besoin de me suivre dans les salles d’attentes, planifier mes séances de préparation à l’accouchement chez ma sage-femme… et bien d’autres raisons qui n’appartiennent  qu’à nous. Si je l’avoue, au début, l’idée de laisser mon bébé en crèche sans reprendre d’activité professionnelle m’angoissait au plus haut point. Maintenant, j’essaie de déculpabiliser, je relativise, je me dis que c’est bon pour elle puisqu’elle prend plaisir à y aller et que j’en ai aussi besoin. Besoin de temps pour moi, Besoin de temps juste pour lui aussi. Besoin d’avoir ces petits moments privilégiés que j’avais aussi consacré avec ma petite Ella in utéro. Besoin de ces moments à 3 et parfois à 4 avec mon mari chéri. Mais besoin de me rappeler aussi qu’il n’y a pas que bébés, mari et maison mais qu’il y a une personne qui a besoin d’être un peu choyé, cette personne que j’ai le sentiment d’avoir un peu délaissé ces derniers temps ; moi tout simplement.

J’ai ce sentiment d’égoïsme et de culpabilité qui me colle à la peau lorsque je me surprend à dire ça, mais je me rend bien compte que je ne suis pas seule dans ce cas, que c’est bien celui de toutes les Mamans.

Cette grossesse passe bien trop vite pour que je ne prenne pas le temps d’en savourer quelques instants avant la fin. Ces petits instants que j’aime tant.

bebe-plume

petit-frere elle-et-moi

elle elle-et-moi-rire bisous-de-maman

Mariella Dreams sur ♥ FacebookInstagramTwitter

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 thoughts on “La grossesse éclair…

  1. Comme je te comprends que trop bien, j’ai adoré etre enceinte pour les 2 mais la 2e est passée bien trop vite. On a moins le temps de s’attarder sur notre ventre pour ne pas laisser le 1er de coté croire que son frere prendra sa place..Alors on compense.
    Et pareil, à la naissance, on accorde moins d’importance que le petit 2e..C’est la vie, on s’en remet et on arrete de culpabiliser. Pour le coup, le mien allait chez la nounou puis à l’école ce qui m’a permis de m’octroyer du temps pour moi.
    Essaye aussi 😀
    Bisous ma belle
    Aurélie – Les petites bulles de ma vie

    1. Oui c’est vrai hein! C’est vraiment, vraiment différent…
      Je n’ai absolument pas vu passer cette grossesse mais il m’en reste la moitié alors vite, profitons en! ^^
      Gros bisous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *